Les formateurs de ZIGZAG sont diplômés d'écoles de théâtre et de clown (Conservatoire d’Avignon, Conservatoire de Cergy-Pontoise, Centre de Formation Bataclown, Centre National des Arts du Cirque - CNAC, AFRATAPEM, Université PARIS DESCARTES). Ils ont, pour certains, une formation initiale d’éducateur spécialisé, ou de professionnel du secteur médico-social, et sont tous expérimentés dans l'accompagnement des personnes en situation de handicap.

 

Par ailleurs, ZIGZAG forme les professionnels du théâtre et du secteur médico-social aux techniques de médiation Théâtre & Clown.

 

Engagés dans la formation théâtrale depuis plus de quinze ans, ZIGZAG et la Compagnie Les Zigônez interviennent par ailleurs auprès des professionnels du secteur médico-social à l’École Pratique de Service Social (EPSS) à Cergy-Pontoise (95), dans le cadre du Master - Art Thérapie de l'Université Paris Descartes (75), ainsi que dans le cadre du diplôme d'Art thérapeute de l'INECAT (75).


MARIE HALLOUIN

Éducatrice spécialisée de formation, Marie Hallouin cherche comment faire naître l'expression singulière des personnes porteuses d'un handicap mental dans le contexte du théâtre clown. Elle se forme à l'art-thérapie, deux années avec l'AFRATAPEM de Tours, et suit les cours du conservatoire d'art dramatique d'Avignon. Après un séjour de trois ans en Chine du sud, elle approfondit sa recherche avec le Bataclown et le Samovar.

 

En 2000, Marie Hallouin fonde, avec trois autres comédien(ne)s, la Compagnie Les Zigônez. Aujourd'hui, elle enseigne à l’École Pratique de Service Social (EPSS – Cergy) et anime des ateliers en partenariat avec des structures médico-sociales (MAS, Foyers de vie, IME). Suite à sa participation aux ateliers d'écriture de Agnès Marietta (Cie Travaux Publics), elle écrit deux pièces (Marzac, et Canari), qu'elle met en scène.



MATT K'DANET

Formé au Conservatoire d'Art Dramatique de Cergy-Pontoise par Coco Felgeirolles, titulaire du DET/DNOP Théâtre, il suit en parallèle un cycle de formation professionnelle au Théâtre National de Chaillot à Paris, avec Yano Iatridès, Aziz Kabouche, et Bob Heddle Roboth. Plus tard, il rencontre sur les planches de l'Apostrophe Marie Hallouin, fondatrice de la compagnie «Les Zigônez», et rejoint rapidement sa troupe de Théâtre Clown. Il se forme au jeu clownesque avec Marie Hallouin (Cie Les Zigônez), Jean-François Maurier (Cie Le CRIK / le Klou), puis approfondit sa formation Clown au Centre National des Arts du Cirque (CNAC), à Chalons-en-Champagne, avec Cédric Paga (Ludor Citrik), Eric Blouet (Cie Kumulus), Paola Rizza, à l’École Internationale J. Lecoq, avec Paola Rizza, Jason Turner, Jos Houben, Eric Nesci, et au Samovar, avec Michel Dallaire et Elise Ouvrier Buffet. Il incarne Cosimo Strozzapetti dans le trio de clown forain « Tutto va bene ! », et joue par ailleurs sous la direction de Sylvie Ollivier, Joël Dragutin, Xavier Maurel, Géraud Andrieux, Jean-François Maurier, Agnès Marietta, et danse sous la direction de Tomeo Verges, Christian Bourrigault, et Véronique Frélaut.

 

 

Depuis, il développe son action au sein de ZIGZAG et dirige des ateliers de Théâtre Clown tous publics, mais aussi à destination des publics en situation de handicap, approfondissant ainsi sa pédagogie. Il est par ailleurs professeur de Théâtre Clown à l’École de Cirque «Cherche/Trouve», à Cergy-Pontoise, il est formateur «techniques éducatives/Théâtre Clown» à l’École Pratique de Service Social (EPSS) à Cergy, où il initie des futurs professionnels du secteur médico-social, et est chargé de tutorat des élèves de Master 1 et 2 Art-Thérapie de L'Université Paris Descartes. Il a enseigné le théâtre (et le théâtre clown) au conservatoire de Persan, au théâtre «l'Antarès» à Vauréal (95), et dans différents lycées et écoles du Val d'Oise.

 

Contact: mattkdanet(at)gmail.com

 


Article de presse paru dans le mag "13 Communes" d'Avril 2014.


Télécharger
13 Comme une - Matt K’danet, la noblesse
Document Adobe Acrobat 478.6 KB


MIREILLE JAUME

Écriture et théâtre sont les deux pôles entre lesquels elle trouve son équilibre. En 1987, elle entre à l’École du mime Marceau. Formation qui marquera profondément sa pratique corporelle et qu’elle complétera par des études théoriques à La Sorbonne Nouvelle (diplôme d’études d’études théâtrales) jusqu’au niveau « maîtrise ». En 2005, la metteur en scène Aurore Prieto la fait jouer dans trois petites formes. En juin 2010, dans le cadre de l’atelier du poète Gérard Noiret, Mireille achève d’écrire une pièce intitulée «L’opéra des pas perdus». Le Théâtre 95 lui permet d’en faire une version radiophonique qui sera diffusée sur R.G.B, radio du Val d'Oise. Depuis 2008, Mireille Jaume compte parmi l’un des auteurs du collectif «Les mots Migrateurs» pour lequel elle anime des ateliers d’écriture. A la même période, poussée par l’envie d’un théâtre plus physique, elle rencontre la compagnie Les Zigônez. Avec eux, la corporalité, la voix, et la création convergent vers une expression libre qu’elle cherchait depuis longtemps. La danse théâtre reste une de ses disciplines privilégiées. En 1993, elle participe à "La nuit du plaisir différent" de Patrice Bigel. En juin 2011, elle participe au "Projet Renoir" du chorégraphe Nasser Martin-Gousset.

 

Encouragée par MC Destrée et Matt K’Danet, elle oriente sa pédagogie vers le handicap. A cette occasion, Mireille découvre une façon d’être au monde qui lui convient tout à fait.

 



PIERRE GUILLEN

Pierre Guillen débute ses activités théâtrales en 1993 dans la Compagnie THÉÂTRE EN STOCK, à Cergy (95). Il est formé au clown par J.F. Maurier (Cie Le CRIK), et intègre la Compagnie des Zigônez en 2011. Il est animateur pour les ateliers du théâtre-école THEATRE EN STOCK, et au sein de la Cie Les Zigônez.

 

Il est par ailleurs auteur pour la Compagnie THÉÂTRE EN STOCK.



MORGANE SCHWEITZER

Passionnée dès le plus jeune âge par le théâtre, Morgane décide de suivre des études d'art du spectacle à l'université afin de faire de sa passion son métier. Après avoir décroché sa licence de théâtre à l’université Paris 8 Saint-Denis, elle s'oriente vers le master d'arts-thérapies crée par l'université Paris 5 René Descartes, elle obtient son diplôme de drama-thérapeute (forme de thérapie par le théâtre) en 2015.

 

Elle croit en la puissance de l'outil théâtral dans le développement personnel de chacun. Elle commence alors par animer des ateliers théâtre de loisirs pour enfants au sein du théâtre UVOL (95), puis elle développe son projet de théâtre thérapeutique avec les enfants souffrant de troubles envahissant du développement, accueillis par l’hôpital de jour du 16ème arrondissement, rattaché à l’hôpital Sainte-Anne à Paris. Depuis elle multiplie sa pratique dans divers structure notamment avec les Zigônez (et ZIGZAG), qu'elle intègre en 2015 à la suite d'un stage effectué dans le cadre de sa formation.

 



LUDMILLA MENNAÏ

Pratique la psychothérapie humaniste. Certifiée Psycho-Praticien centrée sur la personne par l’Institut de Formation et de Recherche pour le développement de la Personne (école de pensée de Carl Rogers, psychothérapeute américain à l’origine des travaux sur l’empathie), son parcours témoigne d’un intérêt constant pour le lien entre processus d’individuation, dynamique de groupe et potentiel de créativité.

 

Inscrite au registre national de la Fédération de Psychothérapie et de Psychanalyse (FF2P) et membre de l’Association de Psychothérapie dans l’Approche Centrée sur la Personne (AFP ACP) sa pratique est supervisée. Elle reçoit en thérapie des adultes, des adolescents, des enfants en cabinet privé.

 

Son expérience passée d’éducatrice spécialisée lui a laissé le goût du travail avec les institution. Formée à l’animation de groupe de Parole (par Agnaisia) elle anime actuellement l’atelier «Rue de ta parole» au collège Gérard Philippe, et des groupes de parole pour parents d’adolescents à la maison des adolescents « association passage » à Cergy.

 

Dans ses ateliers « créativité de soi », elle développe une approche du corps en conscience, plastique et symbolique, à Pontoise. Sa propre pratique artistique est passée des arts plastiques à la scène : théâtre, marionnette, clown.



       Article dans Le lien Social

GILLES LEGOFF

Éducateur depuis 1997, Gilles Legoff associe sa passion de la photographie à son intérêt pour les projets culturels au sein d'établissements accueillant des personnes en situation de handicap. Son travail photographique vise à sensibiliser le grand public et tente de changer le regard habituellement porté sur les personnes porteuses de handicap. C’est aussi et surtout, selon lui, l’occasion d'ouvrir le dialogue sur un univers souvent méconnu. Auteur notamment d'une série photographique intitulée "Du quotidien d'un foyer de vie", Gilles explore le quotidien d'hommes et de femmes en situation de handicap mental. Pour Gilles, photographier est bien plus qu’appuyer sur un bouton: En effet, mener un projet photographique relève avant tout d’une intention, la sienne étant de dévoiler le quotidien de ces personnes pas si « différentes ! ».

 

Après plusieurs expositions en lien avec ce travail photographique, Gilles créé en 2015 le festival "FESTIV'ART" à Herblay (95) avec l'aide et le soutien du délégué au handicap de la ville d'Herblay; festival regroupant plusieurs établissements du secteur médico-social du Val d'Oise autour de la culture, de la créativité et du handicap.

 

Aujourd'hui, Gilles poursuit ses recherches, mêlant photographie et monde du Handicap, et s'associe à ZIGZAG, toujours en quête d'expression(s) par l'image.



Depuis 2013 ZIGZAG est partenaire de l'Université Paris Descartes (75) dans le cadre du Master - Art Thérapie. En 2015/16, ZIGZAG est en charge du tutorat de trois futures dramathérapeutes, en stage d'observation de première année, ou en stage de professionnalisation de deuxième année :


ALINE LADEIRA

Dans un parcours à mi-chemin entre les arts plastiques et les arts de la scène, Aline découvre l'univers de la marionnette contemporaine, pour laquelle elle se passionne. Elle se forme notamment au Conservatoire d'Amiens et au Théâtre aux mains nues à Paris. En 2016 elle découvre les possibilités thérapeutiques de cette pratique lors d'un atelier marionnette qu'elle anime dans un centre d'accompagnement. Elle se décide alors à se former à la Dramathérapie à l'Université Paris Descartes.



MAEVA MEUNIER

Passionnée dès le plus jeune âge par le théâtre et la danse puis en grandissant par l’humain, Maeva décide de suivre des études de psychologie à l'université afin d’apprendre sur l’Homme et ses complexités. Après avoir décroché sa licence de psychologie à l’université Bordeaux 2, elle s'oriente vers le master d'arts-thérapies crée par l'université Paris 5 René Descartes afin de fusionner ses passions.   

 

Elle croit en la capacité de l’art à créer du bien être, en son caractère bénéfique au niveau psychique et physique. Dans le cadre de sa formation elle est actuellement stagiaire au sein de ZIGZAG afin d’affiner ses connaissances et de vivre l’expérience de l’art-thérapie. En tant qu’animatrice  elle a mit en place des ateliers artistiques autour du théâtre, de la musique et de la danse pour des enfants et ces nouvelles expérience la motive à découvrir un public avec handicap au sein de cette sphère aussi.



HANANE EL DIRANI

D'origine Libanaise, elle a été formée en Art Dramatique à l’Institut des Beaux Arts, à Beyrouth en 2009 (Mime, Technique Grotowski, Brecht, Stanislavski, absurde, Lecoq, clown et masques…). Elle a travaillé pendant cinq ans en tant que Médecin clown dans les hôpitaux libanais au sein de l’association @Ibtissama et en tant que marionnettiste dans des pièces de théâtre et pour la chaine de télé @Aljazeera. Très vite elle tombe amoureuse de l’art du clown et décide de se former en clown en France (Le Samovar) pour un an. Par la suite, elle poursuit sa passion de l’art dramatique au service de l’accompagnement des personnes en difficultés, et débute un Master Création Artistique mention Dramathérapie à Paris Descartes : elle obtient son diplôme en juin 2016.

 

Elle entame en 2014 ses stages au Liban auprès des enfants libanais et syriens qui subissent une violence (guerre, conjugale, harcèlement…), et continue dans une perspective sociale et accompagne dans un autre stage des personnes en situations de handicap au sein de l’association Personimages à Paris. Elle décide aussi de compléter ses expériences et de faire un stage dans un hôpital de jour dans la clinique psychiatrique de Ville d’Avray. Hanane croit au pouvoir des marionnettes et du clown dans leur aspect thérapeutique. Elle  développe actuellement un projet avec des victimes de la violence.